Miam... à table !

lundi 9 avril 2012

Gaufres de ducasse

 Non, non, je ne parle pas de Monsieur DUCASSE, grand chef étoilé... mais de la ducasse ! Quoi ? Vous ne savez pas ce que c'est ? Ah oui, il faut être ch'ti (ou pas d'ailleurs, je ne le suis pas, moi ! Bon ok, M. Cocotte l'est !) pour connaître ça ! Donc, la ducasse c'est la fête foraine. 

Cette recette m'a réconciliée avec les gaufres car justement celles que j'ai pu goûter aux fêtes foraines ne m'ont pas laissé de souvenirs impérissables.

La recette est tirée du livre "30 recettes ch'tis".

 

Gaufre

 

Pour... plein de gaufres (je les ai faites il y a un moment et je ne sais plus combien il y en avait !) :

  • 500g de farine,
  • 3 oeufs,
  • 250g de beurre,
  • 2 CS de cassonade,
  • 250 ml de bière,
  • 500 ml de lait,
  • 1 sachet de levure de boulanger,
  • 1 gousse de vanille,
  • une pincée de sel,
  • sucre glace, confiture, Nutella®, tout ce qui vous passe par la tête pour déguster ces gaufres...
Diluer la levure dans 3 CS de lait tiédi et réserver.
 
Dans un grand saladier, mélanger la farine, la cassonade, le sel et les graines de la gousse de vanille. Former un puits et ajouter les jaunes d'oeufs, la levure, le lait et la bière. Mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Terminer en versant le beurre fondu.
 
Monter les blancs d'oeufs en neige et les incorporer délicatement à la préparation précédente.
 
Laisser lever la pâte pendant 1 heure environ pour qu'elle double de volume.
 
Faites chauffer le gaufrier, beurrer les plaques et y verser de la pâte sur les empreintes.
Laisser cuire environ 3 minutes pour que les gaufres soient bien dorées (ou vérifier la couleur au fur et à mesure de la cuisson).
 
Saupoudrer les gaufres de sucre glace ou les napper selon vos envies.
 
Conseil : ne vous privez pas ! Mangez-les le jour de la préparation car elles sont nettement meilleures lorsqu'elles sortent du gaufrier ! Comme il y en avait pas mal et que nous n'étions que 2, il nous en restait pour le lendemain et elles étaient bien moins bonnes, même réchauffées.

Posté par cocottecook à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


lundi 16 janvier 2012

Gratin dauphinois

Ca y est, depuis mon avant-dernier message, ma vie a changé !

Mes 2 petits ours sont nés le 30 octobre 2011 et occupent bien mes journées !
Ce sont 2 petits garçons prénommés Thomas et Arthur. 2 mois et demi... et déjà de sacrés coquins souriants.

Mais ils sont bien gentils et m'ont laissée cuisiner un peu ces derniers jours !

Qui n'a jamais reçu d'offres pour 60 fiches de recettes de cuisine pour un prix défiant toute concurrence pour le 1 er envoi ?
En tout cas, moi j'en ai déjà reçu et parfois je me laisse tenter.

Cette recette, ça fait un moment qu'elle traîne dans ma collection ! Et je l'aime bien. Avant c'était un peu la corvée d'éplucher les pommes de terre et surtout de les couper finement... Maintenant que je commence à être équipée en accessoires pour mon robot kitchenaid, ça devient un jeu d'enfant de les trancher !

gratin dauphinois

Pour 4 gourmands (voire même un ou deux de plus suivant leur appétit) :

  • 1 kg de pommes de terre,
  • 40 cl de crème liquide (ou 20 cl de crème liquide et 20 cl de lait),
  • 2 pincées de noix de muscade râpée,
  • 1 gousse d'ail,
  • 30 g de beurre,
  • 100 g de fromage râpé (voire plus, selon ses goûts),
  • sel et poivre.

Peler les pommes de terre. Les rincer à l'eau froide et les essuyer. Les découper en rondelles très fines.

Verser la crème (ou le mélange crème / lait) dans une casserole et y plonger les rondelles de pommes de terre.
Ajouter la noix de muscade râpée, le sel et le poivre.
Porter sur le feu et laisser cuire 20 minutes.

Préchauffer le four à 210°C (th. 7).

Frotter un plat allant au four avec une gousse d'ail puis le beurrer légèrement.
Verser la préparation de pommes de terre dans le plat.

Enfourner 10 minutes. Parsemer ensuite le plat de fromage râpé et remettre 10 minutes au four.

 

Je préfère ne mettre le fromage râpé que 10 minutes avant la fin de la cuisson pour ne pas qu'il sèche trop avec la chaleur du four.

Réchauffé, ce gratin n'est que meilleur à mon goût !

Posté par cocottecook à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 3 septembre 2011

On fait de drôles de découvertes sur le net...

Par curiosité, j'ai tapé "cocottecook" sur Google pour voir comment l'adresse de mon blog apparaissait... Et bien, je suis tombé sur Lisabuzz... qui se définit ainsi :

"Je suis le robot Lisabuzz, le plus beau et le plus intelligent de tous les robots. Ma spécialité : la critique. J'ai un avis sur tout. Radicalement tout. Proposes-moi ton Blog (en remplissant le petit formulaire à gauche) et tu vas voir ce que tu vas voir. "

Je ne suis jamais allée sur ce site et pourtant, voilà ce que j'y ai découvert : 

Lisabuzz.com parle de Miam... à table ! : Je suis stupéfaite par la beauté de Miam... à table !. Je vous l avoue : je n en reviens pas. Il s agit là d un objet rare, parmis les plus parfaits de la blogosphère. L écriture de Cocottecook est si fine, si subtile, les graphiques de Miam... à table ! frôlent le sublime. Ce Blog mériterait de representer bien plus que le Sud Est, mais bien l Europe au concours mondial des blogs et site. Cocottecook, je me prosterne, et je te remercie. signé http://blog.lisabuzz.com

Hum, hum... elle n'en fait pas un peu trop la Lisa ??? 

Posté par cocottecook à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 7 août 2011

Flan de légumes à la Provençale

Edit avant publication : Message commencé début mai... hum, hum... non, je ne suis pas en retard ! ;-)

Ceci dit, ça fait des semaines que mon appétit me joue des tours... "à cause" de ça : 


écho

(cliché du mois de mai... ils ont bien évolué depuis ! :-D) 

Et oui, ces 2 p'tits "trucs" (prévus pour début décembre) me perturbent l'appétit et me pompent mon énergie et du coup pas trop l'envie ou le courage de cuisiner des bons petits plats mais plutôt des choses simples et rapides ! ;-)

 

Il y a des jours où je me demande pourquoi j'ai créé ce blog... C'est vrai, vu la fréquence à laquelle je viens partager mes recettes, ça ne vaut presque pas le coup ! Mais bon, tant pis ! Après tout, je ne cherche pas à être classée dans les meilleurs blogs, juste à partager ce que j'ai aimé tester ou ce que j'aime cuisiner.

Là, c'est un nouvel essai trouvé sur Isaveurs

 

Flan_de_l_gumes_proven_ale

 

Pour un grand moule à cake ou 10-12 petits moules individuels :

  • 4 oeufs,
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive,
  • 4 cuillères à soupe de lait,
  • 100g de gruyère râpé,
  • 1 oignon,
  • 2 poivrons rouge,
  • 500g de courgettes,
  • 4 tomates,
  • Sel & poivre.

+ coulis de tomates pour l'accompagnement (recette empruntée chez "La boîte à gâteaux")

 

Laver, éplucher si on le souhaite et couper les courgettes en petits morceaux. Laver et épépiner les poivrons (je les ai pelés car je n'aime pas les petits bouts de peau quand ils cuisent) et les couper en petits morceaux également. Ebouillanter les tomates pendant 30 secondes (ou utiliser cet outil "magique" qui pèle super bien tomates et poivrons), les peler, les épépiner et les couper en dés. Eplucher l'oignon et l'émincer.

Préchauffer le four à 200°C.

Faire revenir à la poêle tous les légumes à feu vif, avec l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés et tendres. Assaisonner de sel et de poivre.

Battre les oeufs en omelette, y ajouter le lait et le gruyère râpé. Assaisonner à son goût. Ajouter ensuite les légumes, bien mélanger et verser dans un grand moule ou des petits moules à cake anti-adhésif.

Faire cuire 30 mn au four, au bain-marie.

Servir chaud ou froid avec un coulis de tomates.

 

Recette délicieuse. Servi froid avec du coulis de tomates, ce flan fait une entrée fraîche en été.

Posté par cocottecook à 10:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 23 avril 2011

Mousse au Nutella®

Me revoilà ! Je n'ai pas été présente ces derniers temps... petits soucis sans gravité qui me coupaient un peu l'appétit donc dans ces cas-là, pas trop envie de cuisiner ! 

Passons aux choses sérieuses !

Parce que le chocolat est de saison, voici un petit dessert gourmand, surtout pour les amateurs de la fameuse pâte à tartiner... Nutella®. 

Mousse_nutella__1_

Pour 8 personnes

  • 4 oeufs entiers + 2 blancs d'oeufs,
  • 2 CS de sucre en poudre,
  • 200 g de Nutella®, 
  • 50 g de beurre,
  • 50 g de crème fraîche.

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Dans une jatte, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et deviennent mousseux. Faire fondre le Nutella® et le beure dans un bain-marie en remuant. Réserver. Mélanger les deux préparations puis incorporer la crème fraîche.

Monter en neige les 6 blacs d'oeufs. Les incorporer délicatement à l'aide d'une spatule au mélange à base de Nutella®.

Verser la mousse dans des ramequins individuels et placer au réfrigérateur pendant au moins 3 heures. 

 

La recette propose une petite astuce pour rendre la mousse un peu plus onctueuse au moment de la servir. Il suffit de mettre les ramequins au congélateur environ 30 minutes avant de la servir. Personnellement, je n'ai jamais testé cette méthode (mon congélateur est trop petit !). Mais en laissant la mousse toute une nuit au réfrigérateur, elle est plus onctueuse lors de la dégustation, le lendemain !

La recette m'a permis d'avoir 6 grands ramequins et 3 petites tasses comme ceux de la photo. 

Bonne dégustation et bonnes fêtes de Pâques à tous !

Posté par cocottecook à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


lundi 28 mars 2011

Salon du chocolat de Haute-Savoie

Le week-end du 19 et 20 mars dernier avait lieu la 3ème édition du salon du chocolat de Haute-Savoie, à Seynod. En arrivant sur place avec M. Cocotte, nous nous sommes vites aperçus que nous étions loin d'être les seuls gourmands du coin !

L'entrée du salon commençait par nous dévoiler 13 créations des apprentis pâtissers et chocolatiers du C.F.A.de Groisy. Le thème de leurs créations était la poule. Nous pouvions même voter pour notre préférée ! Difficile de choisir ! Félicitations à ces jeunes apprentis car leur travail est absolument fantastique ! Voyez par vous même !

 

11   22   33   44   

 

55a  5b       66A   6b

77   88   99   

1010   1111   1212 

 1313

Alors ? Quelle est votre préférée ?

 

Ensuite, nous avons fait le tour du salon avec dégustations de quelques spécialités et même du foie gras avec une sauce au chocolat ! Suprenant mais bon ! Allez, je vais vous faire envie avec une petite visite virtuelle ! ;-) Bonne balade !

 

CIMG6900          CIMG6904 
 La plus grosse cocotte en chocolat du monde !
Entre 200 et 300 kilos de chocolat et beaucoup d'heures de travail.

 

CIMG6909  Une cocotte très coquette ! ;-)

 

L'Esperantine de Marseille, chocolat, menthe et huile d'olive  CIMG6913

 

CIMG6916   CIMG6917   CIMG6918
Des plaques diverses et variées, pour tous les goûts !

 

CIMG6919        CIMG6921
C
es puces de canard sont bien plus agréables que les vraies ! ;-)

Et oui, même dans le lac d'Annecy, on trouve du caviar ! 

 

CIMG6925  CIMG6926 
CIMG6923   CIMG6927 
Q
uelques petits sujets pour un avant-goût de Pâques

 

CIMG6907  Des petites sucettes toutes rigolotes

 

Flûtes & coupes en chocolat CIMG6931
ou comment servir champagne ou salade de fruits différement
                                      

 

Quelques sculptures...

CIMG6936   CIMG6938   CIMG6939

 CIMG6942   CIMG6940   CIMG6929

 

Et pour finir cette balade, une fontaine de chocolat !

CIMG6935     CIMG6934

 

J'espère que vous n'avez pas trop salivé ! ;-) 


En tout cas, les dégustations étaient très sympathiques et on a craqué pour le "Mètre Chocolatier" de
chez "Parfum Cacao" de M. AGNELLET, à ANNECY-LE-VIEUX. 

CIMG6960

Posté par cocottecook à 23:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 20 mars 2011

Poulet braisé au citron, à l'ail et au romarin

Ahhh... ça fait un moment que je n'ai pas posté ! Après quelques week-end chargés ou semaines bien remplies, je reviens avec une bonne petite recette que j'aime beaucoup ! Je l'avais récupéré, il y a quelques années maintenant, auprès de mon amie Sandrine et elle fait partie de mes recettes préférées.

IMG_6929


Pour 4 personnes

  • 1 poulet de 1,5 kg (quelques pilons comme ici ou des cuisses font aussi bien l'affaire !),
  • 2 CS d'huile d'olive,
  • 30 g de beurre,
  • 4 gousses d'ail écrasées,
  • 1 CS de feuilles de romarin (ou à défaut, si comme moi, vous êtes tête en l'air lors des courses et que vous oubliez d'en prendre, quelques feuilles de thym),
  • 2 petites piments rouges hachés (si on n'aime pas trop épicé, du piment doux en poudre peut faire l'affaire),
  • 125 ml de vin blanc,
  • zeste d'un demi citron,
  • 60 ml de jus de citron,
  • 125 ml de bouillon de poulet.

Couper le poulet en gros morceaux.

Faire chauffer l'huile et le beurre dans une sauteuse. Ajouter les morceaux de poulet en une seule couche. Faire revenir à feu moyen jusqu'à ce que les morceaux brunissent. Les retourner de temps en temps pour les empêcher d'accrocher.

Ajouter l'ail, le romarin, le piment et le vin. Couvrir, mettre à feu doux et laisser mijoter 40 minutes jusqu'à ce que le poulet soit tendre, en remuant de temps en temps.

Retirer le poulet de la sauteuse et le réserver au chaud. Enlever l'excédent de graisse à la surface du jus de cuisson. Ajouter le zeste et le jus de citron ainsi que le bouillon. Porter à ébullition et laisser bouillir pendant 3 minutes. 

Verser sur le poulet avant de servir.


S'il vous reste de la sauce après la dégustation de ce plat, elle se congèle très bien et peut-être servie avec du poisson vapeur ou un blanc de volaille.

Posté par cocottecook à 11:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 21 février 2011

Lasagnes aux poireaux et au saumon

C'est ma première tentative de lasagnes. Et si je n'étais pas allée faire un saut au magasin BELLA ITALIA pas très loin de chez moi, je n'aurais pas tenté de si tôt ! Pourtant, à la base je n'y étais allée que pour du parmesan... et la gentille dame de la crèmerie (oui, bon bein, la crémière quoi...) a réussi à me convaincre à prendre une barquette de pâtes fraîches pour lasagnes en promo. Bon. Oui, Pourquoi pas ? Mais comment on fait les lasagnes ? Et quand est-ce que je vais les faire, moi, ces lasagnes ? J'ai pas le temps ces jours-ci... Alors je suis rentrée, ma barquette de pâtes sous le bras et hop... reléguée au congèl' ! Mais mon tout petit congélateur n'étant pas extensible, ce week-end, il a bien fallu que j'en vide un peu pour pouvoir y mettre mes derniers achats fait chez M. PICARD ! 

Je ne sais pas pourquoi mais je m'étais imaginée que faire des lasagnes, c'était compliqué ! Et finalement...


IMG_6909


Pour un plat rectangulaire 23 cm x 15 cm :

  • 4 feuilles de pâte à lasagnes fraîches (en prévoir en plus, si besoin, pour combler les trous sur les bords du plat),
  • 3 poireaux (pas trop gros),
  • 2 échalotes,
  • 2 pavés de saumon,
  • 1/2 litre de lait,
  • 1 belle noix de beurre,
  • 2 à 3 CS de farine ou de maïzena pour une béchamel plus légère,
  • fromage râpé,
  • huile d'olive,
  • sel et poivre du moulin.


Laver les poireaux et les couper en rondelles. Emincer les échalotes. Faire chauffer l'huile d'olive dans une sauteuse et y faire revenir les poireaux et les échalotes. Laisser cuire à feu doux, en mélangeant de temps en temps, pendant une dizaine de minutes environ. Retirer la casserole du feu.

Rincer les pavés de saumon et les faire cuire à la vapeur pendant 10 minutes. Une fois cuits, leur retirer délicatement la peau.

Emietter le saumon sur le mélange poireaux / échalotes. Saler et donner quelques tours de moulin à poivre.

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée. Y plonger les pâtes à lasagnes et faire cuire 3 minutes. Les retirer délicatement et les égoutter (il est déconseillé de les faire tomber dans la passoire car les feuilles sont fragiles).

Préparer la béchamel. Faire un roux avec le beurre et la farine. Faire fondre le beurre et y verser la farine. Bien mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Y ajouter le lait petit à petit en ne cessant pas de fouetter pour éviter les grumeaux. Assaisonner avec du sel et du poivre.

Préchauffer le four à 180°C.

Réserver un peu de béchamel et verser le reste sur le mélange poireaux / saumon et mélanger délicatement. Rectifier l'assaisonnement si besoin.

Tapisser le plat à lasagnes d'une feuille de pâte, recouvrir du mélange poireaux / saumon / béchamel. Alterner ainsi en terminant par une couche de béchamel nature. Parsemer de fromage râpé.

Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Petit bémol pour moi : j'ai laissé 10 minutes de plus et du coup, ma couche de fromage est ressortie croustillante. Mis à part cette petite déception, je les ai trouvées plutôt pas mauvaises ! ;-)

Posté par cocottecook à 00:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 20 février 2011

Velouté de chou romanesco au Boursin® Cuisine Echalotes et Ciboulette et sa brochette terre et mer

Malgré un nom à rallonge, voici une petite recette toute simple, rapide et délicieuse (enfin... à notre goût en tout cas ! ;-) ).

C'est en survolant le site de 750 g, qui propose un nouveau jeu avec Boursin® Cuisine que j'ai eu envie d'en mettre une petite touche sur mon velouté.

Et puis, servi dans mes petites cocottes (non parce que c'est bien beau que le Père Noël m'apporte de jolis cadeaux mais il faut que je m'en serve aussi !), ça a fait son effet auprès de Monsieur ! Il a trouvé ça sympa et très bon ! 

Astuce : j'ai utilisé des Noix de Saint-Jacques surgelées. Pour garder leur tendreté, je les ai faites décongeler quelques heures dans du lait, au frigo.


Velout__romanesco_1


Pour 2 gourmands :

  • 1 chou romanesco,
  • 50 cl d'eau,
  • 1 coeur de bouillon aux légumes,
  • 4 noix de Saint-Jacques,
  • 2 tranches de salpicão (saucisson portugais) ou une tranche de lard fine ou 1 tranche de bacon,
  • du Boursin® Cuisine Echalotes et Ciboulette,
  • 1 cc d'huile d'olive,
  • sel et mélange de 5 baies.

 

Détacher et laver les fleurettes du chou romanesco. Mettre l'eau dans une casserole et y plonger le coeur de bouillon aux légumes. Porter à ébullition et y plonger le chou. Faire cuire environ 10 minutes (vérifier la cuisson en piquant avec la pointe d'un couteau). 

Garder 6 petites fleurettes pour la déco. Mixer le reste du chou romanesco et rectifier, si besoin, l'assaisonnement.

Rincer les Noix de Saint-Jacques et bien les éponger avec un papier absorbant.

Faire chauffer l'huile dans une poêle. Saler et assaisonner les Saint-Jacques avec le mélange de 5 épices et faire cuire entre 1 à 2 minutes de chaque côté. Les retirer de la poêle et réserver au chaud. Mettre le salpicão, lard ou bacon à raidir dans la poêle, à feu doux. 

Pendant ce temps, mettre du Boursin® Cuisine Echalotes et Ciboulette dans une poche à douille.

Assembler les Saint-Jacques et le saucisson (lard, bacon coupé en morceaux plus petits si besoin) sur un pic en bois en les alternant. Réserver au chaud.

Verser le velouté dans les mini cocottes, dresser une jolie "crotte" (je ne connais pas le terme exact de ce qui est censé sortir joliment de la douille et encore... pour le côté joli, il faudra repasser car je ne maîtrise pas du tout cet outil rebel et indomptable !). Donc... je disais qu'il fallait dresser un joli petit tas de Boursin® Cuisine Echalotes et Ciboulette au centre du velouté. Décorer avec les fleurettes de chou romanesco gardées pour l'occasion (j'ai oublié de les disposer pour la photo) et parsemer de ciboulette fraîche.

Servir avec la brochette. C'est prêt ! Il n'y a plus qu'à déguster !

 

lundi 14 février 2011

Rôti de porc aux pruneaux

Voici une petite recette trouvée sur Marmiton.org il y a maintenant quelques années. Je l'ai vite adoptée car elle est simple à faire. Ceci dit, ça faisait un moment que je n'avais pas réalisé cette recette. C'est en voulant réorganiser le contenu de mon petit congélateur que je suis retombée sur ce rôti (achété pourtant que 2 ou 3 semaines avant et déjà oublié...) qui m'a tout de suite fait de l'oeil ! ;-)

 

IMG_6893


Pour 4 personnes

  • 800 g de rôti de porc,
  • quelques pruneaux (environ une douzaine pour le rôti et 3 ou 4 pour la sauce),
  • 2 gousses d'ail,
  • 1 oignon,
  • 2 belles tomates ou une petite boite de tomates pelées au jus,
  • 3 CS de beurre,
  • 1 brin de persil,
  • 20 cl de vin blanc,
  • sel & poivre.


A l'aide d'un grand couteau, faire une incision en croix au centre du rôti, dans le sens de la longueur pour y glisser les pruneaux. Farcir avec les pruneaux (si besoin, les pousser à l'aide du manche d'une cuillère en bois). Saler et poivrer la viande.

Faire dorer le rôti dans le beurre, sur toutes les faces, à feu moyen. Ensuite, transférer la viande dans un plat à four.

Préchauffer le four à 180°C.

Hacher l'ail, l'oignon et le persil. Couper les tomates et 3 ou 4 pruneaux en petits morceaux.

Dans la matière grasse ayant déjà servi au rôti, faire blondir l'oignon, l'ail et le persil. Ajouter les morceaux de tomates et de pruneaux et le vin blanc. Porter à ébullition et arroser la viande avec cette sauce.

Cuire au four pendant 30 minutes en arrosant la viande régulièrement.


Attention :

  • Faire attention à ne pas faire brûler le beurre lorsque l'on fait revenir le rôti. Pour cela, ajouter une goutte d'huile au beurre.
  • Pour la cuisson au four, ne pas hésiter à couper une petite tranche de viande pour vérifier si elle est cuite. Avec mon four, bien souvent 30 mn ne suffisent pas...

 

 

 

Posté par cocottecook à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,