La semaine dernière, j'ai ressorti une vieille recette que je faisais souvent il y a ... pfff... au moins une dizaine d'années ! Après quelques essais non concluants de muffins, je me suis décidée à faire quelques chose de plus simple à apporter à mes collègues pour la pause café ! (et... surprise... une de mes collègue avait elle aussi préparé un gâteau pour cette occasion ! Nous avons bien été calé ce matin là et plus vraiment faim à midi ! ;-) )

Pour un gâteau (et 3 petits...) :

quatre_quart_marbr_

  • 6 oeufs à peser,
  • le même poids que les oeufs en :
          --> sucre (ici, un tout petit moins),
          --> farine,
          --> beurre,
  • 1 sachet de levure,
  • chocolat en poudre (la recette de base en demande 125 g mais je n'ai mis que 50g de cacao non sucré et c'était suffisant)

Travailler les jaunes d'oeufs avec le sucre pour faire un pâte blanche. Incorporer peu à peu et alternativement le beurre amolli et la farine dans laquelle est mêlée la levure . Terminer en ajoutant les blancs battus très fermes.

Diviser la pâte en deux parties. Parfumer l'une avec du zeste de citron ou de la vanille (je l'ai laissée nature), l'autre avec la chocolat en poudre.

Beurrer un grand moule à cake (dans un autre, ça marche aussi ! ;-) la preuve). Y verser une couche de chaque pâte et continuer jusqu'à épuisement. Cuire à feu moyen pendant une heure (j'ai mis mon four à 180° - fonction "cuisson gâteaux" et j'ai laissé une cinquantaine de minutes... je pense même que 45 mn auraient suffi... et 40 mn pour les petits).

Mon chéri a voulu m'aider à le faire... c'est tellement rare... Alors je ne pouvais pas ne pas lui laisser goûter ce gâteau... Du coup, j'ai gardé un peu de pâte et je lui en fais 3 petits dans des moules à muffins.

Quatre_quart_muffins

Pas de photos de l'intérieur... je me voyais mal au boulot faire quelques clichés devant des regards interrogateurs de mes collègues... et même les petits ont été vite engloutis, je n'ai pas pensé à les prendre avant. Mes collègues ont apprécié et m'ont même dit que je pouvais recommencer... Ils ne croient quand même pas que je vais leur donné des mauvaises habitudes comme ça ? ;-) Chacun son tour ! Non mais... ;-)